Projet « garage solidaire, levier d'une plateforme de mobilité sociale »

Qu’est-ce qu’un Garage Solidaire ?

 

Un « garage solidaire »  propose des services de réparation et d’entretien, de location et de vente de véhicules à des tarifs adaptés aux publics précaires afin de leur donner une possibilité d’accès à l’emploi, tout en offrant à des habitants des quartiers en politique de la ville ou de zones rurales des opportunités d’insertion sociale et professionnelle, via une structure d’insertion par l’activité économique (atelier-chantier d’insertion, entreprise d’insertion).

Dans le but de favoriser la mixité sociale, un garage solidaire peut aussi proposer un service de self-garage, c’est-à-dire la location de matériel et le soutien technique d’un mécanicien pour réparer soi-même son véhicule. 

 

Les familles ayant de faibles revenus n’ont pas les moyens de se rendre dans un garage classique ou une concession automobile dont le coût de main-d’œuvre est élevé. Pour pratiquer un tarif le plus accessible possible, il est nécessaire de mobiliser des financements publics et privés dans le cadre de ce qu’on appelle une hybridation des ressources : du marchand (des prestations de services en mécanique), du non-marchand (des subventions pour pratiquer une tarification sociale) et du non-monétaire  (du bénévolat, des dons, du mécénat de compétence).

 

Les services d’un garage solidaire ne sont ouverts qu’aux personnes en grande précarité ayant reçu une prescription de la part d’un des partenaires : Pôle Emploi, Mission Locale, CCAS, Département… Le projet se situe donc dans le champ non concurrentiel. En visant un public qui n’a pas les moyens d’aller dans un garage classique, il ne fait donc pas de concurrence déloyale aux autres garages avec lesquels il s’efforce d’entretenir des relations partenariales (contrôles techniques, réparations complexes…) ; le garage solidaire ne faisant que de la mécanique de base.

 

L’association-support gestionnaire du garage solidaire s’efforce en fonction des besoins non satisfaits et des partenaires présents sur son territoire de proposer d’autres services de mobilité sociale, notamment des diagnostics-mobilité dont le rôle est de rechercher des solutions alternatives et d’inciter les usagers à utiliser les transports en commun.


Ainsi, dans le cas du projet de garage solidaire du Beauvaisis, il paraît essentiel que celui-ci soit inséré dans une approche plus large de la mobilité sur le territoire, et qu’il constitue une ressource dans le cadre d’une « plateforme de mobilité emploi-formation ».

Sur quel territoire ?

 

Les actions et services portés par ce garage solidaire pourront être déployés sur le territoire de la Communauté d’Agglomération du Beauvaisis

(53 communes et 101 000 habitants), voire sur le Pays du Grand Beauvaisis.

 

Pour le moment, le lieu physique d’implantation du garage n’a pas été identifié, mais il semble pertinent que celui-ci soit situé en cœur d’agglomération, sur la commune de Beauvais ou à proximité immédiate.

Qui porte le projet ?

 

Le projet de Garage Solidaire est porté par une association, « Synergies Activ’ », créée en juin 2017. Elle est pour le moment composée d’un Conseil d’Administration de 15 membres motivés par le projet, mais est ouverte à l’accueil de nouveaux membres prêts à y participer, en apportant leurs compétences et leurs bonnes volontés.

 

L’association est partenaire de la démarche « Emergence Beauvaisis », qui vise à encourager le développement de l’économie de proximité sur le Beauvaisis. Dans ce cadre, un chargé de projet a pu être recruté pendant 10 mois pour en réaliser l’étude de faisabilité, avec le soutien financier du Fonds Social Européen et de France Active.

Quel est le calendrier de réalisation du projet ?

 

Le projet est actuellement en phase d’étude : étude des besoins, du contexte local, mobilisation des partenaires, définition de l’organisation technique et économique, recherche des moyens matériels, humains et financiers, cadre juridique et réglementaire.

 

En effet, avant de créer le garage solidaire, il est nécessaire de :

  • valider le besoin social,

  • définir les activités et le modèle économique,

  • s’intégrer dans un écosystème,

  • choisir un mode de gouvernance adapté,

  • communiquer…

 

Un début d’activité est envisagé en fin d’année 2018, lorsque les conditions de démarrage seront réunies.

 

Nous avons besoin de vous !

Comment devenir partenaire du Garage Solidaire ?

 

La faisabilité du garage solidaire repose sur son insertion dans un réseau diversifié de partenaires :

  • partenaires du service public de l’emploi,

  • organismes de formation,

  • professionnels de la mécanique automobile,

  • acteurs de l’économie sociale et solidaire,

  • acteurs de la mobilité,

 

qui peuvent établir des relations adaptées à chaque situation :

  • prescripteur du garage solidaire : orientation du public utilisateur et des salariés à recruter,

  • fournisseur de pièces automobiles et de services,

  • usagers-clients des services fournis par le garage solidaire,

  • accueil de salariés passés par le garage solidaire,

  • contributeurs au projet social, bénévoles…

 

Pour réfléchir à toutes formes d’implication ou de partenariat, vous pouvez contacter : Mohamed El-Aiyate, chargé de projet « Garage Solidaire » :

Mohamed EL AIYATE

Chargé de Projet

Maison d’Economie Solidaire

4 rue de la Prairie

60650 Lachapelle aux Pots

Tel : 03.44.80.25.25 – 06.30.81.28.64 – Courriel : m.elaiyate@eco-solidaire.fr

Tous droits réservés - 2018 - Émergence Beauvaisis - Mentions légales